Array
(
    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 90
            [height] => 90
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 300
            [crop] => 0
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Savoir dire Stop

fermer les yeuxParfois il faut savoir dire NON. Dire STOP.

Avant que la machine s’emballe. Avant les soucis.

Parler, écouter, s’engager, se positionner, donner son avis, étayer, illustrer….

Non, je ne parle pas d’une réunion d’équipe à la Défense, je parle bien de discussions sociales informelles de tous les jours.

Amis, famille, supermarché. C’est comme si nous devions à tout prix et à chaque conversation, « avoir quelque chose à dire ». Vous l’avez remarqué vous aussi ?

C’est un fonctionnement qui m’amuse beaucoup, après m’avoir agacée, puis épuisée durant de longues années.

Oui, épuisée ! Quel effort de FAIRE plutôt que d’ETRE ! Et pour aucune valeur ajoutée !

Ce que j’ai trouvé comme astuce, pour continuer à respirer, c’est de me retirer et de fermer les yeux.

Oui, c’est vrai, ça fait un peu (beaucoup) autistique. Et je ferai bientôt un article sur reconnaître nos talents, même s’ils semblent être des tares.

Et je parle à nouveau du choix: celui de subir une conversation ou celui de vivre ce qu’on a envie de vivre. Pour ma part: je veux vivre de la joie et de la connexion, et je n’ai absolument pas besoin de parler pour cela.

Quand j’anime mes stages, j’attire l’attention des personnes avec mes mots, et je connecte avec eux avec mon énergie, bien au-delà des mots.

Quand vous êtes à l’étranger, dans un pays dont vous ne parlez pas la langue et que votre anglais ne vous permet pas d’accéder à la subtilité de ce qui est dit, vous stoppez votre mental là-haut, et vous vous plongez dans les yeux de votre interlocuteur. Vous vous recentrez sur votre souffle et votre coeur. Et vous savez. Au-delà des mots, des langues, des cultures (toutes ces séparations): vous savez.

Et vous le faites spontanément, sans stratégie.

Alors pourquoi ne pas le faire aussi avec la voisine du dessus, la dame du magasin, le collègue, la copine ou les clients du restaurant ?

Voyez comme tout ce qui est naturel n’est pas encouragé mais contré.

Et voyez le résultat sur notre joie, notre enthousiasme, nos désirs.

Qu’est ce qu’on attend pour se taire et fermer les yeux ?????

 

 

Recevez un audio gratuit !

En vous inscrivant à ma Newsletter, vous recevrez un mail de confirmation qui vous donnera accès à cet audio, avec des outils, des perspectives, de l’énergie et de l’inspiration.

Nous ne vous enverrons pas de spam. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Blog, Texte