Array
(
    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 90
            [height] => 90
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 300
            [crop] => 0
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Si on créait au lieu de penser ?

free your mind

En anglais, on dit « you think, you stink » (tu penses, tu pues, littéralement), et « never mind the mind » (peu importe le mental): voyons comment cette faculté de penser, si chère à l’homme et qui le différencie (ouf !) de l’animal, n’est peut-être pas (du tout) son alliée quant il s’agit de créer sa vie 🙂

Chaque fois que nous pensons, nous filtrons en fait l’instant présent avec un point de vue issu du passé: ainsi, nous ne pouvons voir que ce qui se conforme à ce point de vue, qui agit comme une sorte de lunette.

Car les pensées ne sont jamais neuves et créées dans le moment, mais issues de nos points de référence passés, elles ne sont même pas à nous….(mais c’est l’objet d’un autre article).

Alors chaque fois que vous pensez, pourquoi ne pas stopper cela et vous demander à la place comment créer ce dont vous avez envie ?

Exemples:

« je ne comprends pas comment X peut encore faire telle et telle chose  » = PENSEE = sans issue ! STOP !

J’arrête de penser et je choisis de créer:  » je me demande comment X peut prendre soin de lui ? »

ou encore  » ça m’étonne que …. » = PENSEE = sans issue ! STOP !

J’arrête de penser et je crée:  » comment est ce que X peut réussir à ….? »

Vous créez chaque fois que décidez avec votre conscience de ne plus penser, et que vous choisissez de créer quelque chose de différent.

Créer, c’est faire l’inverse de notre pilote automatique: sortir de la pensée, et envoyer une impulsion ouverte sous forme de question, qui crée d’autres possibilités, auxquelles nous ne pouvons pas avoir accès avec notre mental pensant !

Quand vous pensez, vous n’avez en fait aucun choix, aucune possibilité de créer autre chose que ce que vous pensez.

Avec la pratique, vous rreconnaîtrezque vous avez une sensation de contraction et de poids quand vous êtes dans vos pensées, alors que lorsque vous passez au choix et à la création (par la question), vous retrouvez alors une impression de légèreté et d’ouverture, de fluidité.

C’est un jeu de vous voir ou vous entendre en train de penser 🙂 c’est si fréquent ! Et plus vous vous en rendez compte pour vous, plus vous allez voir à quel point tout le monde autour de vous pense à longueur de temps (et ne choisit rien).

Plus une personne pense, plus elle est dans des émotions, plus elle est dans la comparaison, les regrets du passé, l’envie de contrôler l’avenir, mais jamais dans le présent.

Ce qui est épuisant et ne crée rien d’autre que de la séparation, d’avec soi-même et avec les autres.

Alors, avez-vous envie de fonctionner dans le choix et de créer tout ce que vous souhaitez voir autour de vous ? Avez-vous envie « d’être le changement que vous voulez voir dans le monde » ?

Vous pouvez démarrer dès maintenant !:-)

 

Recevez un audio gratuit !

En vous inscrivant à ma Newsletter, vous recevrez un mail de confirmation qui vous donnera accès à cet audio, avec des outils, des perspectives, de l’énergie et de l’inspiration.

Nous ne vous enverrons pas de spam. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Non classé