Array
(
    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 90
            [height] => 90
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 300
            [crop] => 0
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Penser bien pour se sentir bien

Comment aller mieux sans pour autant changer de garde-robe, de travail, de conjoint(e), de maison, de ville ou de pays ?

La philosophie boudhiste, ainsi que les TCC (thérapies cognitives et comportementales) et les neurosciences nous apprennent que « rien n’est extérieur, tout est intérieur ». En d’autres termes, l’herbe n’est pas « plus verte ailleurs », l’herbe verte et douce est en nous !
En effet, si Nelson Mandela a pu survivre à 27 ans de prison et en sortir le coeur vaillant, si Magda Hollander-Lafon, rescapée des camps, nous parle d’amour et de compassion, c’est bien que nous avons la capacité de modifier notre perception de l’environnement extérieur. Cette capacité à « penser en-dehors de la boîte », comme le dit Gary Craig, fondateur de l’EFT (Emotional Freedom Technique), n’est cependant pas naturelle, elle s’apprend.

Qu’est ce que « penser en-dehors de la boîte » ? Il s’agit de développer l’observation du fonctionnement de notre mental, et surtout celui de notre ego. Car toutes nos souffrances (angoisses, colères, déprimes) proviennent de l’identification à notre fonctionnement égotique. Or, nous ne sommes pas notre ego, il n’est qu’une partie de nous.
Pour commencer, faire le calme en soi chaque jour (méditation, relaxation, solitude, silence) permet de faire taire l’ego, lui redonner sa juste place, celle de bon serviteur, et de se re-ssourcer auprès de la Source qui est en nous et non pas à l’extérieur de nous, ce Soi pur, bon, parfait qui sait et qui est.

La première étape pour « aller mieux », quel que soit le quotidien que nous vivons, est donc de comprendre que ce sont nos pensées et émotions négatives qui nous font nous sentir mal, et que pour nous sentir mieux, il nous faut identifier le négatif dans nos pensées et émotions, afin de choisir (le fameux libre-arbitre) le positif, c’est-à-dire des pensées positives, qui généreront à leur tour des émotions positives, dont découleront des actes, des décisions positives pour nous-mêmes et ceux qui nous entourent.

Apprenons à arrêter de penser « mal » pour ne plus nous sentir mal 🙂

Recevez un audio gratuit !

En vous inscrivant à ma Newsletter, vous recevrez un mail de confirmation qui vous donnera accès à cet audio, avec des outils, des perspectives, de l’énergie et de l’inspiration.

Nous ne vous enverrons pas de spam. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Blog, Texte