Array
(
    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 90
            [height] => 90
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 300
            [crop] => 0
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Comment vivre mieux ?

vivre mieux(sans lire 100 bouquins de développement personnel)

Vous êtes-vous demandé ce qui fait que nous arrivons tous un jour à la conclusion que « quelque chose doit changer parce que ça ne peut plus continuer comme ça » ?

Pourquoi arrivons-nous tous à ce ras-le-bol majeur, que ce soit dans notre travail, notre vie amoureuse ou notre santé ?

Comment se fait-il qu’avec tout ce que nous avons appris, expérimenté, vu, mis en oeuvre, nous avons ce sentiment désagréable que « quelque chose manque, quelque chose ne va pas, quelque chose est absent » ?

Nous qui avons TOUT: accès à l’éducation, les savoirs, la culture, les loisirs, les voyages, l’information, l’amour, l’amitié, la famille, un système de santé, certes moins d’accès à l’emploi ces temps-ci, mais la possibilité d’entreprendre ce que nous voulons, alors POURQUOI cette insatisfaction chronique ?

Ce goût de « pas assez », « pas assez bien » qui imprègne tout, de façon insidieuse. 

Et les questions sans fin qui alors se déchaînent: « mais qu’est ce que j’ai fait de mal ? », « qu’ai-je raté ? », « pourquoi moi ? »

Comme si il y avait TOUJOURS quelque chose qui n’allait pas. Notre apparence. Notre couple. Notre appartement. Notre boss. Nos collègues. Notre compte en banque. Nos parents. Nos enfants. Nos vacances. Nos amis. Toujours ces petits grains qui viennent gripper la machine.

Et installer le DOUTE. Le doute que nous nous sommes trompés, que nous sommes passés à côté de quelque chose, que nous aurions dû faire de meilleurs choix.

Et la torture mentale de la course au coupable commence alors. Qui peut bien être la cause de tout cela ? « Moi-même », murmure une petite voix honteuse et triste à l’intérieur de nous. Mais nous n’avons pas le temps d’écouter les couards. Alors, partons à la recherche, coûte que coûte, du coupable de tout ceci, à l’extérieur de nous: entourage, météo, gouvernement, famille, amis, contexte économique, réchauffement climatique. Tout y passe et rien ni personne ne sera épargné: il nous faut absolument trouver une raison à ce malaise.

Cela nous calmera quelque temps: car l’esprit veut contrôler et comprendre. 

Jusqu’à la prochaine fois: un nouveau problème, un nouveau malaise, une nouvelle crise, une nouvelle recherche de sanction-solution. Et encore. Et encore. Et encore.

Si vous vous retrouvez dans cette description, alors j’ai l’immense joie de vous dire que tout cela peut changer. Et facilement.

C’est bien sûr ce que je vivais moi aussi. Et j’ai fait quelque chose de complètement fou. J’ai choisi d’arrêter de fonctionner ainsi.

La puissance du choix, le pouvoir de l’exercice de votre libre-arbitre est immense, au-delà de ce que vous pouvez même imaginer.

Il suffit en fait de vous demander si vivre de cette façon vous convient. Question qui paraît bête comme ça. Mais vraiment, posez-vous cette simple question: « est ce que ça marche pour moi de vivre de cette façon dans tel ou tel domaine de ma vie ? »

Et maintenant, il s’agit d’être brutalement honnête avec vous-même. Car la réponse est tout aussi simple que la question. Il n’y a PAS de « oui, mais… ».

Faites une liste avec deux colonnes de: tout ce qui fonctionne pour vous, et tout ce qui ne fonctionne PAS pour vous. Sans jugement. Sans justification. Seulement du pur pragmatisme.IMG_3510

Par exemple: « préparer le repas pour toute la famille 3 à 4 fois par jour » et « aller à telle réunion de famille » sont pour moi dans la colonne « Ne marche pas pour moi ». Sans jugement sur être une mauvaise mère ou une mauvaise fille, ni freins inconscients qui viennent hurler à mon oreille: « mais ce n’est pas possible de faire autrement ! »

Ou encore « marcher dans la nature avec mon chien » et « dîner au restaurant avec mon amoureux » iront dans la colonne « Marche pour moi ». Sans avis. Sans « oui, mais ».

L’idée est donc de passer en revue tout ce que vous faites dans votre journée et dans votre vie, que ce soit une activité ou un état d’esprit (« m’en faire pour mes enfants » ira dans la colonne « Ne marche pas pour moi ») et de ranger chaque item dans l’une de ces deux colonnes.

Même si cela a l’air d’aller de soi. SURTOUT si cela a l’air d’aller de soi.

Et c’est là où en fait je vous propose de passer à la dés-automatisation de votre vie. Ni plus, ni moins.

Réfléchissez à cela…

Car c’est de cela que nous sommes tous malades. Nous vivons par habitude, par convention, par conditionnement.

Je vous propose de vivre par choix. Et de faire un choix pour chaque action, chaque parole, chaque geste, chaque pensée.

Observez et triez vos habitudes de vie. Prenez la colonne des « Marche pour moi » et faites plus de cela !

Prenez la colonne des « Ne marche pas pour moi » et arrêter de faire tout cela !

Petit à petit, pas tout d’un coup. Ce sera plus confortable. Accrochez cette liste sur votre frigo. Regardez-la tous les jours. Ayez-la à l’esprit. Engagez-vous à vivre mieux !

Et CHOISISSEZ. 

Personne ne peut le faire pour vous ou à votre place.

RIEN n’est « normal ». Rien ne « se fait » ou « ne se fait pas ». Tout est croyance et conventions.

Oui, tout le monde attend des choses de vous.

Oui vous allez recevoir du jugement quand vous allez choisir plus de ce qui marche pour vous et moins de ce qui ne marche pas pour vous.

Et vous n’en mourrez pas. Mais ce sera inconfortable.

Parce que vous allez retrouver votre LIBERTE. L’immense chance et espace d’être VOUS.

Et quand vous êtes VOUS, toute votre vie s’aligne avec cette Esssence unique qui vous met en joie. Tout est plus simple, plus léger. De nouvelles belles personnes et magnifiques occasions viennent à vous, avec fluidité.

Et là, émerveillé, vous ressentez au fond de vous cette profonde gratitude pour vous, pour votre choix de retrouver votre liberté d’être, et d’être en vie !

Et plus vous ressentez cette gratitude, plus vous vivez de situations qui vous submergent de gratitude, de grâce.

La grâce d’être Soi.

Chacun d’entre nous peut opérer ce changement: ce re-centrement, cette re-naissance à Soi qui, si de plus en plus de personnes le choisissaient, créerait un monde plus harmonieux et plus beau.

Tout simplement. Fabuleusement.

(J’adorerais voir vos photos de liste sur votre frigo)

 

 

 

 

 

 

Recevez un audio gratuit !

En vous inscrivant à ma Newsletter, vous recevrez un mail de confirmation qui vous donnera accès à cet audio, avec des outils, des perspectives, de l’énergie et de l’inspiration.

Nous ne vous enverrons pas de spam. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Non classé