Array
(
    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 90
            [height] => 90
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 300
            [crop] => 0
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Comment (re)devenir acteur de sa vie

Cette impression que notre vie n’a pas vraiment de sens, que nous courrons dans une direction de façon automatique, que nous subissons les situations, les autres…est réelle.

Et depuis quelques temps cette sensation d’asphyxie, de robotisation de nos existences est plus forte encore. Que se passe-t-il vraiment ?

Nous nous remplissons, du lever jusqu’au coucher, d’énergies qui ne nous appartiennent pas. Comment cela ? Les pensées et les émotions sont de l’énergie, comme la médecine quantique l’explique très bien, et Einstein depuis déjà longtemps. Ainsi, quand nous démarrons notre journée (donc notre vie au présent), et que nous allumons la radio ou la télévision pour nous « réveiller », nous accompagner dans ce début de parcours du combattant bien souvent, nous laissons entrer un flot de messages extérieurs, constitué de pensées, jugements, opinions, avis et des émotions qui en découlent (colère, peur, tristesse, honte, etc.). Nous démarrons, non pas par nous alléger, nous ressourcer, mais par nous remplir d’énergies qui ne sont pas à nous, mais qui vont rester en nous, puisque nous n’en sommes pas conscients (plus maintenant).

Vous savez cela, vous savez que vous ressentez de la peur et que votre corps se contracte en entendant les dernières nouvelles, que ce soit des catastrophes écologiques, sociales, humaines, de santé ou même des analyses économiques, sur l’emploi et le pouvoir d’achat. Vous ne pouvez pas empêcher cela: vous captez, vous aspirez toutes ces énergies de peur (le plus souvent), et vous les gardez en vous toute la journée, en essayant « d’y faire quelque chose »: mais que pouvez-vous faire de qqch qui n’est pas à vous ?

Ensuite, vous allez travailler, ou faire des courses, ou vous restez chez vous et écoutez à nouveau des émissions, lisez des fictions: vous vous remplissez à nouveau d’un nombre incalculable de choses qui vous sont extérieures et que vous allez conserver.

Cette sensation de trop-plein de nos existences, c’est simplement cela. Je dis simplement, car une fois qu’on l’a compris et identifié en situation, et surtout qu’on teste le vide: c’est-à-dire pendant 7 jours ne plus allumer la radio, la télévision ni lire les journeaux, on retrouve très vite sa capacité à se « ressourcer ».

Se ressourcer, c’est revenir à la Source: celle-ci n’est ni aux Maldives, ni à la montagne, ni dans un paquet de cigarettes, ni dans un cocktail, ni dans un restaurant luxueux, ni dans des objets. Nous sommes la Source. Rien n’est extérieur. Il n’y a rien à atteindre. Seulement ce retour à soi que nous pouvons décider de faire. Et qui se fait comme un élagage, un défrichage de tout ce qui recouvre cet espace en nous de vide-plein (plénitude), de paix, de joie. Là se trouve toute notre intuition, notre créativité, notre potentiel illimité. Oui, je dis bien illimité.

Il s’agit donc d’être un bon jardinier pour soi-même et d’arracher, à chaque fois qu’elles repoussent, les mauvaises herbes qui recouvrent notre terrain, puis d’utiliser des tactiques douces et respectueuses qui permettent à ce terrain de ne plus être fertile pour ces mauvaises herbes. Les Barres d’Access sont un procédé énergétique qui permet notamment cela.

C’est donc un nouvel art de vivre sa vie: ne plus remplir, ne plus laisser ouverte toutes nos portes, vider, désencombrer le trop-plein de pensées et émotions qui nous ont pendant longtemps ensevelis, sous couvert d’être « au courant », informé, éclairé, bon citoyen, « normal », surtout pas un ermite, un être asocial, qui ne sait pas ce qui se passe autour de lui. Vous êtes au courant de tout, très au fait des domaines qui comptent pour vous: vous sentez-vous plus léger ou est-ce lourd ? Vous sentez-vous exister dans la fluidité, l’authenticité ou avez-vous souvent l’impression de subir votre vie, ou certains aspects de votre vie, sans marge de manoeuvre ?

Faites l’expérience, sevrez-vous des messages extérieurs: prenez-le comme un jeu ! Une semaine ne va pas faire de vous un illuminé dans sa grotte. Mais elle peut changer profondément votre façon de fonctionner et de vivre votre existence.

Et si vous retrouviez du temps, de l’espace, du calme intérieur, de la clarté mentale ? Et si vous pouviez défaire tout ce que vous avez fait ? Tout cela est possible. Sans médicaments, sans béquilles, sans matière: simplement votre conscience.

Je vous souhaite de vivre l’élan d’essayer le dé-remplissage de votre vie, avec joie, facilité et gloire !

Recevez un audio gratuit !

En vous inscrivant à ma Newsletter, vous recevrez un mail de confirmation qui vous donnera accès à cet audio, avec des outils, des perspectives, de l’énergie et de l’inspiration.

Nous ne vous enverrons pas de spam. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Blog, Texte